C’est la rentrééééééeeeeee !!!

« Youpie, c’est la rentrée !», « Maman, elle sera comment ma classe ? Et ma Maîtresse/Juf ? », « Papa, maman, je n’ai pas envie d’aller à l’école », « j’ai mal au ventre », « Chouette, je vais retrouver mon amie Lucie », « Maman, tu crois que les autres enfants seront gentils avec moi ? », « Et on devra parler devant toute la classe ? », « Je serai placé tout devant ? », « Super, on va bien rigoler », « J’espère que ça va aller cette année… », « Maman, tu auras le temps de me préparer mes tartines ? », « Je ne sais pas si je vais réussir les calculs », « Papa, c’est quoi l’école ? », …

La rentrée, c’est un tas de questionnements et surtout un grand chamboulement émotionnel pour nos petits et grands. C’est aussi un changement et qui dit changement, dit… STRESS. Le stress n’est pas toujours négatif sauf quand il se répète et se prolonge dans le temps, alors il peut être dévastateur ! Certains enfants sont ravis de retourner à l’école, de retrouver leurs amis et l’environnement scolaire, d’autres sont très anxieux et cela pour une tonne de raisons valables.

Voici 5 petits conseils pour aborder la rentrée de vos enfants sereinement :

1. C’est votre enfant qui rentre à l’école, pas vous :). Essayez comme vous le pouvez de prendre du recul face à vos propres angoisses, afin que votre enfant sente que c’est « ok » pour vous.

2. Préparez-le. Parlez-en avec lui pour qu’il puisse exprimer son ressenti et que vous sachiez ce que c’est pour lui que de rentrer à l’école. Avec ces informations, vous parviendrez à mieux soutenir votre enfant qui se sentira écouté et accompagné.

3. Votre enfant est-il agité ? C’est normal ! Non seulement il subit un changement, une modification dans son quotidien mais il est à nouveau hyper stimulé et il est fort probable que son cerveau ait besoin d’un temps d’adaptation. Avant de dormir, faites un peu de relaxation et/ou des exercices de respiration pour que l’activité de ses neurones se calme.

4. Faites confiance à vos enfants et faites-vous confiance. Suivez votre instinct, pas votre mental. Les mots et le corps ne mentent pas, observez le comportement de votre enfant pour le guider au mieux.

5. C’est la cata ? N’attendez pas la fin de l’année, faites-vous aider. Le stress nuit non seulement aux facultés d’apprentissage (concentration, attention, mémoire, …) mais à la confiance et l’estime de soi. Un enfant qui ne s’épanouit pas à l’école a besoin d’aide : psychologues, logopèdes, kinésiologues, coach, etc… il y a des tonnes de praticiens paramédicaux qui peuvent l’aider à gérer son stress (et le vôtre), à lui donner des outils pour reprendre confiance en lui, pour mieux se connaître, pour être plus performant, et surtout pour être sur la bonne voie, la sienne.

Le 31 août 2018.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s